logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/12/2006

SIGLES

Quelques sigles pour finir l'année 2006 et pour que 2007  soit un bon cru.

 ANPE          Avec Nous Peu d'Espoir                               
                                                                   
DDE            Dix Doigts Engourdis                               
                                                                   
EDF-GDF   Equipes De Fainéants - Gars Déjà  Fatigués             
                                                                     
FORD        Fabrication Ordinaire , Réparation  Difficile          
                                                                     
IBM            Impression Bloquée Momentanément                  
                                                                   
NASA        Nous Avions Sept Astronautes                        
                                                                                                                  

  RATP        Reste Assis T'es  Payé                              
                   Rale Autant que Tu Peux                           
                                                                   
SAAB        Supérieur Aux Autres Brouettes                      
                                                                 
SABENA   Sauf  Accident, Bien Entendu, Nous Arriverons         
                                                                   
SEAT         Saloperie Espagnole Assemblée à Tenerife            
                                                                   
SECAM     Surtout Eviter la Compatibilité Avec le Monde    
                                                                    
SIMCA      Société Internationale de Moteurs Constament Arrettés                                                        
                                                                  
FIAT           Fabrication Industrielle d'Autos Trafiquées       
                                                                    
PTT           Prends Ton  Temps                             
                  Pantoufles, Tranxène, Tisane                 
                  Personnel Traumatisé par le Travail              
                                                                   

 SNCF         Société Nourrissant  Certains  Fainéants              
                   
Source Nationale de Catastrophes Ferroviaires    
                  
Sans Nous, les CaféFermeraient                      
                                                                     
FISC            Fédération  Incomprise de Sadiques Criminels
                    Faut Inciser et Saigner le Contribuable           
                                                                     
CAP           Certificat d'Aptitude à la Pauvreté                
                                                                   
BAC           Brevet d'Accès au Chomage                          
                                                                    
BTS            Brevet de Traine Savates                          
                                                                  

 DEUG       Diplome Enseignant  l'Utilisation de Généralités     
                                                                    
ENA           Ecole Nationale pour Autistes                      
                  
Eléments Nuisibles et Arrivistes                     
                                                                    
SDF          Sans Difficulté Financière 

CNAVTS    Caisse Naturellement A Vide Tout S implement.(bon j'avoue,la dernière elle est de moi,c'est la seule)

 

28/12/2006

BOITE A CHAUSSURES 8

Mon père, antoine, dans les plaines de poméranie lorsqu'il était prisonnier.

medium_ogive_015.jpg

le jour de cette prise de vue,père  qui débardait du bois avait cassé 3 attelages et avait demandé en allemand,de quel bois étaient faits ces attelages.FERME DE TANNEBERG.

medium_ogive_017.jpg

 

Avec ses amis  semant les pommes de terre.Vous avez vu la longueur des rangées?il  suffisait la nuit de retrouver les rangées ou quittet avait fait le ramassage, à chaque plant il restait deux patates.

medium_ogive_020.jpg
Père conduisant les chevaux qu'il adorait.
medium_ogive_021.2.jpgA la déclaration de guerre à la russie hitler disait :drei wochen rusland caput ( trois semaines et la russie est vaincue) cependant qu'un sous-officier disait à mon père du début à la fin :hitler ist feruct,wir aben nimal gesen gegen gantz welt deutchland ein krieg geniven (hitler est fou,on a jamais vu l'allemagne gagner une guerre contre le monde
entier).Heureusement,ce fut la vérité.......

09:00 Publié dans FAMILLE | Lien permanent | Commentaires (8)

27/12/2006

BOITE A CHAUSSURE 7

medium_ogive_018.jpgCi-dessus;Antoine à droite, mon père chef de commando de prisonniers en allemagne.Il apprendra très vite à parler l'allemand et saura se faire aimer de ses camarades et respecter du patron de la ferme ou il se trouvait.Dans une prochaine bôite à chaussure,vous découvrirez les vastes plaines de poméranie.
medium_ogive_022.jpg2° en bas à droite assis avec ses amis prisonniers
medium_ogive_036.jpgJe reconnais francis en bas à droite,tout à gauche milo,en dessus le deuxième en partant de la gauche,père,le plus petit,et jules à ces côtés avec ces lunettes .Les rois du sabotage,milo qui pliait la racine des choux en deux quand il les repiquait,de ce fait,la racine remontait en dehors de la terre.quittet,specialiste du ramassage des pommes de terre,chaque fois qu'il en mettait deux dans la corbeille,il en renfonçait deux avec ses pieds dans la terre.En bout de chaque raie il y avait moitié moins de pomme de terre que dans les autres corbeilles.
medium_ogive_014.jpg
milo qui faisait rire mon père en disant :plus le pantalon est large,plus l'homme est fort.Pas besoin de dire lequel est-ce. A droite jojo tué lors d'un ramassage de pomme de terre par une balle perdue le 30 octobre 1944.jour de deuil dans le camp de prisonnier
medium_ogive_025.jpgSes quatre meilleurs amis,à Chatelneuf venus lui rendre visite.père en bas à droite,à côté francis,et milo,derrière milo,quittet puis le grand jules avec ses lunettes.Ses 4 amis ont disparu aujourd'hui et père est bien triste.
medium_ogive_035.jpgAimé ,si beau,son frère mort dans les vosges en 1940.La famille venait de payer un lourd tribu comme tant d'autres pendant cette sale guerre.

07:45 Publié dans FAMILLE | Lien permanent | Commentaires (12)

25/12/2006

JOYEUX NOEL A TOUS

         JOYEUX NOEL
A TOUS CEUX QUI ONT UN TOIT
A TOUS CEUX QUI N’EN ONT PAS
A TOUS CEUX QUI VOUS ENTOURENT
VOUS SOUTIENNENT CHAQUE JOUR


          JOYEUX NOEL
A TOUS CEUX QUI ONT LES MOYENS
ET A TOUS CEUX QUI ONT FAIM
A TOUS CEUX QUI PENSENT A MOI
MAIS QUI NE PENSENT PAS COMME MOI


         JOYEUX NOEL
A TOUS CEUX ET CELLES QUI ONT FROID
COMME LES BICHES AU FOND DES BOIS
A CEUX ET CELLES QUI ONT LE CŒUR MOROSE
QU’ILS OU ELLES VOIENT ENFIN LA VIE EN ROSE


       JOYEUX NOEL
A TOUS CEUX ET CELLES QUI SONT SEULS
AUX S.D.F AUX VEUFS ET A NOTRE AIEUL

      JOYEUX NOEL

UN AMI PENSE A EUX, C’EST HERAIME
IL LE PENSE ET LE DIT:IL VOUS AIME 

                                             JOYEUX NOEL


POUR CEUX ET CELLES QUI ADORENT LES BOULES ET LES BILLES.

medium_boules.jpg


POUR CEUX ET CELLES QUI ADORENT LES FLEURS
medium_helene.jpg



  ET POUR NOUS TOUS ENFIN ,au moins en pensée,on l'a bien mérité sur les blogs pour 2006
medium_champagnefrance-100.jpg

07:00 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (7)

22/12/2006

BONNE FETE MA CHERE FRAMBOISINE

Que vois-je chez Agathe,que c'est la fête à notre chère framboisine.Piégé par le calendrier qui nous marquait la fête de l'hiver.Je n'aurais voulu manquer pour rien au monde cette fête. gros bisous,plein de bisous du côté de pau.Allez je vous fait gouter à quoi ça ressemble une petite framboisine.

medium_framboise.jpg

Nathalie,le retour

Mon cher crabillou,tu vois ,il ne faut jamais desespèrer,Nathalie gettliffe sera bien là pour noel.Notre président aurait il accedé à nos requêtes,nul doute qu'il y aura eu du monde pour l'acceuillir a Roissy ce matin à 6 heures,c'est une victoire pour toi et pour nous tous.Bon,j'attends de voir. On est jamais sur de rien avec les journalistes, joyeux noel à elle et sa famille chez nous.

20/12/2006

heraime et sa crèche

Comme vous pourrez le voir,heraime a fait empailler le boeuf qui lui avait fait des misères.Il tient compagnie à l'enfant jésus. voila une crèche de plus au ban  de la confrérie des blogueurs.

medium_creche_005.jpg

19/12/2006

EIFFEL,l'épine du pied

Monsieur, monsieur, il a copié !!!!

POSTULAT 1 DE HERAIME : Ne jamais croire ce que dit heraime sans l’avoir vérifié une fois au moins, ça pourrait être vrai, des fois.

Louis lépine Né en 1846,sous-prefet de montbrison qui avouera dans ses mémoires s’être copieusement ennuyé

dans ces fonctions préfectorales eut l’idée d’inviter à Sauvain Gustave Eiffel pour une promenade entre gens intelligents.

(heureusement qu’heraime n’était pané comme le petit poisson sinon il n’aurait pas été invité)

Propriété lépine à sauvain.

medium_radar_002.jpg

Ci-dessous Sauvain

medium_radar_048.jpg

Le brave Gustave eiffel, cet ingénieur français né à Dijon en 1832, se promenait donc en compagnie de Lépine l’inventeur,

 qui n’a jamais rien inventé,si ce n’est le concours qui porte son nom, en direction du village de saint bonnet le courreau.(A 10 km de sauvain.)

Village situé aussi à une dizaine de kilomètres de mon village natal de chatelneuf.

.Ils étaient venus déguster une bonne potée dans un des restaurants de ce charmant village.

La potée n’étant pas encore cuite à point (3 bonnes heures suivant la recette de crabillou,l’auvergnat)

Ils décidèrent donc d’admirer ce qu’il y avait d’admirable à leurs yeux dans cette bourgade.

Faisant une petite prière dans l’église et ressortant du côté nord, ils se trouvèrent nez à nez avec une magnifique croix de fer.

Croix de bois, crois de fer si je mens, je monte en enfer se dirent Gustave et louis.

 Sous cette croix de fer, une architecture inconnue à ce jour se dressait devant leurs yeux ébahis.

medium_eiffel_017.2.jpg

Gustave restait en admiration devant le monument et eût là, l’idée de génie qui porte son nom aujourd’hui.

La tour Eiffel venait de prendre forme dans ses neurones. A st bonnet le courreau . A950 mètres d’altitude.

Désolé d’égratigner la mémoire de cet homme qui  a construit la tour en 1889,
 soit 66 ans après l’érection de la croix de saint bonnet le courreau

Copiste Gustave ? C’est selon, mais le pied de la tour il appartient à st bonnet le courreau,

 nom de diou, et quand heraime dit quelque chose, et bien des fois c’est vrai. Non mais des fois !!!

La photo est la, devant vos yeux, 1823, que c’est écrit en haut.

medium_eiffel_018.2.jpg

Mon dieu, quel l’épine encore. Si heraime se met à découvrir des vérités, c’est catastrophique ;

 Que devient l’histoire ??

Faudra-il la réécrire ?? DIEU SEUL LE SAIT, cela va sans dire !

Tout ce que je dis n’enlève rien au grand homme qui fit le viaduc de Garabit et bien d’autres choses.

S’envoyez en l’air, à 320 mètres de haut, sur 4 pattes, même heraime n’aurait jamais pu l’imaginer.

Gustave, maintenant que la vérité est connue j’enlève l’épine de ton pied.
Celle qui t’empêchait de dormir, tu peux reposer en paix.
Ce n’est pas heraime qui a fait cette découverte, mais comme il habite aux alentours
,il en a entendu parler et c’est cette histoire qu’il raconte aujourd’hui.

Si vous cherchez bien vous trouverez d’où vient cette histoire qui me parait très vraie.

(avec mes excuses pour cette note diffusée hier,les commentaires étaient fermés,j'ai du supprimer

cette note et la refaire)

15/12/2006

Cascade.DEVOIR DE VACANCES 3

Cascade de CHORSIN ,la chute ! (suite devoir de vacance 2 et fin)

La vallée de chorsin.Les vaches étaient heureuses avec heraime.Et heraime était heureux avec elles.

medium_sauvain_126.jpgsuite du chat-pître 2

Allez,ho !!d’un petit coup d’aiguillon heraime venait de faire avancer les bœufs au milieu des deux roules de foin, pépé était déjà installé dans le char.

medium_np2006_137.jpg

Tcheu-là !!les bœufs stoppaient. Joseph avait enfourché la roule gauche et envoyait une bonne brassée de foin que pépé enroulait entre ses bras avant de la déposer au fond du char dans le vé des deux ridelles longitudinales en l'écrasant avec son genou droit.

 Jeannot faisant de même à droite. Joseph et Jeannot raclaient ainsi une dizaine de mètres.Heraime savait,à chaque fois, qu’il fallait avancer le char d’autant.

 Pépé, tiens toi, j’avance. Le cycle recommencait.Pépé déposait les brassées de l’arrière vers l’avant, en sept ou huit rangées le char était plein.

Pépé attrapait la perche de quatre mètres, faite d’un petit sapin de dix centimètres de diamètre, qui allait retenir le foin, enfilait l’encoche dans la ridelle verticale à l'avant.

Joseph lançait la corde par-dessus la perche à l’arrière du char et l’accrochait au treuil,vers les roues arrières, qui allait tendre celle–ci. On râtelait les deux cotés du char pour faire tomber le surplus qui se serrait perdu en chemin. On rentrait à la loge et Jeannot déchargerait le char par le petit fenestron, joseph et grand-père enverraient au fond de la fenière le foin qu’heraime allait empiler. Dieu du ciel, que de poussière et de toiles d’araignées j’ai avalées en entassant le foin sous les poutres de la grange. Et bien sur, après ces travaux ,il n’y avait pas de douche .A chaque fourchée de jeannot par le fenestron,heraime était dans le noir,à l'époque,le travail au noir,c'était cela.

 La sueur collait les brindilles séchées qui se cassaient dans le cou du petit René, piquant autant que les taons du dehors.

 Nous chargions de trois à quatre chars par jours, les après midi. Le dernier char, nous le ramenions a la maison de la riviere.

Ce jour là, la pluie menacait, et nous bousculions les bœufs avant que la pluie n’arrive.heraime qui se trouvait derrière le char voulu remonter à l’avant en courant du côté gauche, surpris par un bruit anormal ,muguet lança un terrible coup de pied qui envoya heraime deux mètres à l’arrière du char.

 Si Jeannot n’avait pas été la, personne n’aurait rien vu,heraime agonisait,incapable de retrouver son souffle.

 Plus de deux minutes s’écoulèrent avant que le petit René puisse dire une seule parole.

 Joseph, jeannot,pépé étaient blancs comme des morts et venaient d’avoir la frayeur de leur vie.

Reviens petit,reviens criait Joseph.

 Jamais ni ma mère ni mon père ne surent ce qui était arrivé ce jour là.

Se tenant le coté droit heraime était pressé de retrouver la maison de la rivière ou Génie et Josette se dépêchèrent de mettre une compresse d’arnica sur le coté droit du torax devenu  tout bleu.

Heraime alla se coucher, je sais que Joseph vint me voir dormir ,espérant qu’aucun organe ne serait touché.

 S’il me manque la vésicule aujourd’hui peut être y a-t-il une corrélation avec ce fait. Au petit matin Joseph fut soulagé quand il vit qu’il n’y avait pas de sang dans les urines du petit rené.

Il plut toute la nuit, et le matin aussi, jeannot était reparti avec la motofaucheuse pour couper l’herbe vers une autre loge qui se nommait : les gouttes.

 On coupait quand il pleuvait, ce qui donnait toute chance de rentrer le foin les jours de beau temps. Je me souviens d avoir gardé les vaches à cet endroit ,appelé les gouttes,  sous un terrible orage de grêle, abrité sous un gros rocher.

Joseph, maintenant de bonne humeur me dit : c’est dimanche, avec toute la pluie qui est tombée je vais à la pêche à chorsin, de la font-fort jusqu’à la cascade, tu veux venir ?Bien sur tonton, mais je ne sais pas pêcher.

 T’inquiètes pas, à chorsin j’ai deux cannes en bambou de cinq mètres il y en aura une pour toi et je te ferais voir. Après avoir ramassé chacun une pleine boite de vers, nous voila partis.

medium_sauvain_121.jpg

 La rivière était belle, une eau forte et teintée.

Heraime et joseph de part et d’autre de la rivière s’approchaient à pas de loup, du premier trou. Joseph m’avait fait voir comment accrocher le ver.

Il me dit, tu descends l’appât au fond, tu relèves doucement, si tu sens un toc,  dans le poignet, c’est qu’une truite a engamé ton vers, tu relâches doucement et tu ferres trois secondes après d’un bon coup de poignet, comme ça, et je vis la première truite au bout du scion de sa canne.Je venais de comprendre pourquoi on appelait cette pêche,la pêche au toc.Heraime compris vite ces choses là. A cinq heures nous étions à la cascade.La partie de pêche prenait fin.Et les truites n'étaient plus mordeuses.

Heraime était loin de se douter qu'il  tenterait de faire de cette cascade une peinture quarante ans plus tard.

medium_mariage_de_famille_004.2.jpg

Joseph avait treize truites,heraime pour sa première partie de pêche de sa vie en avait neuf .

Il ne se souvenait plus du coup de pied en vache (boeuf)de muguet, la veille.

heraime respirait l’air frais et vivifiant  de l’après pluie.

De nouveau Joseph continuait l'instruction de rené:les truites toujours dans un panier d'osier avec des fougères,jamais dans un panier en plastique,sinon dés qu'il fait chaud, elles deviennent vite avariées.Regarde là ces grandes tiges pleines de fleurs violettes,c'est de l'épilobe à petites fleurs,il y en à plein par ici,ça soulage les problèmes de prostate en infusion,mélangées à de l'ortie piquante ça règle les problèmes de vessie.

De retour à la maison de la rivière Génie et Josette allaient nous fricasser les belles tâchetées de points rouges. Les queues des fario se redressaient toutes seules dans la poèle.Heraime allait manger des truites succulentes au bon beurre de la baratte et ne pourrait plus jamais se passer de sa future passion pour la pèche.Les temps ont changés;heraime ne pêche plus aux vers,mais à la mouche avec une grande canne de sept mètres.

Ma vie de vacances se déroulait chaque jour comme un  long fleuve tranquille.

Ainsi se termine l’histoire de chorsin pour ces vacances.

Je peux ajouter que dans les temps anciens se trouvait à chorsin un ermitage avec des moines, avec une vierge noire,celle ci se trouve maintenant à champdieu,à deux km à vol d'oiseau de mon village ou je réside.Elle était réputée pour ses miracles.Elle fut transférée en 1715 de chorsin (commune de sauvain )à champdieu.(nous reparlerons de sauvain le 18 dec pour un article sur la tour eiffel )

Il y aura peut être une suite à mes devoirs de vacances,mais sur la montagne,dans les jasseries du gros fumé.Sous pierre-sur-haute.Si les souvenirs reviennent à la surface.

14/12/2006

BOITE A CHAUSSURE 6

Pour le mariage de heraime,nanou petite soeur voyait déja la vie en rose,avec ses lunettes roses.

medium_mariage_de_famille_038.jpg

Pour faire plaisir à ninette,1974-samedi 19 OTOBRE!!!POUR LA ST RENE.le grand jour ,belle...la robe de la mariée! dentelle du puy.

Pas du puy de dôme,crabillou,n'exagerons rien.belle la mariée et elle l'est restée.

medium_mariage_de_famille_060.jpg
Belle maman,Marcelle,bien fatiguée au mariage de sa fille,à droite de la mariée,veuve la même année ou la mariée naissait,elle eut bien du mérite dans sa vie
medium_mariage_de_famille_063.jpg
Une petite dernière,c'est bien pour vous faire plaisir. 
medium_mariage_de_famille_037.jpg
heraime quelques années après et quelques  kg en plus,(la faute à qui ) mamy Marcelle en bien meilleure forme,sortie du coma diabétique de début 1974.Prêts pour un pique-nique.
le bonheur et dans les prés.On gardera mamy 28 ans avec nous ,une semaine sur deux.Elle partagera notre vie pendant 14 ans,et ma belle mère était quelqu'un de formidable.Sauf quand elle disait:et alors rené, tu as pas encore planté les choux!!!!Elle aimait bien s'occuper du jardin.Et elle n'avait pas tort,fallait bien dresser son gendre.
medium_mariage_de_famille_042.jpg
non non ODILATA!!!je n'oublie pas que c'est ta fête aujourd'hui, alors bonne fête à nôtre oiseau des iles sur le blogs..

07:00 Publié dans FAMILLE | Lien permanent | Commentaires (15)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique