logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/04/2007

LA FERME.!!!!!devoirs de vacances

  • Marie s’était fait piquer par une vipère quelques années auparavant en attachant les gerbes .
    medium_marie_de_chavanne.3.jpg
  • Ainsi donnait elle quelques coups de sabots sur les épis couchés au sol avant de lier les gerbes .
  • Jean marie l’aidait dans cette tâche .Heraime transportait les gerbes et en faisait des tas trois par trois .
  • Il les plantait debout pour qu’elles sèchent .Plus tard on lierait les deux vieilles vaches avec le char à deux roues .
  • De petits chars ,on faisait,le terrain trop pentu ne permettait en aucune façon de faire des chars comme chez Joseph ou Marius .
  • Sauf du côté de pramol ou le terrain était relativement plat,mais il y avait un bon kilomètre et les pauvres vaches n’auraient pu assurer un gros transport.
  • J’avais du temps de libre , ainsi je faisais le tour de la maison ou j’avais débusqué des branches de sureau dans lequel je m’essayais à faire des sifflets.
  • De plus dans le talus sous la route poussaient des groseilles à maquereau,non pas qu’heraime en soit devenu un,non,non,mais il n’en avait jamais vu de sa vie de ces groseilles .Connaissez vous ces groseilles,il y en avait des rouges succulentes et des vertes moins goûteuses mais plus grosses .
  • Il me semble que cette espèce est en voie de disparition de nos jours .Le petit René s’en gavait à s’en rendre malade .Il appelait cela des ballons.
    medium_groseille.jpg
  • Le dimanche Jean Marie faisait son tour à st bonnet le courreau ,je ne sais s’il allait à la messe mais je suis sûr qu’il faisait les vêpres,enfin ,façon de parler.
  • Il revenait tout guilleret avec son pain et je le soupçonnais,peut être à tort d’avoir caché quelque litron quelque part vers le jardin .Un jardin ou poussait des fleurs merveilleuses,des dahlias géants,des giroflées,les fleurs préférées de heraime
  • Et c’est dans l’après midi qu’il démontrait toute sa tendresse à Marie,ma marraine en lui apportant un gros bouquet du jardin et en posant des gros baisers bien mouillés sur toute sa joue .
  • Marie prenait un air offusqué  en s’essuyant d’un air gêné et en me regardant ;l’air de dire : « Tu vois ,mon filleul,il est comme ça,mon Jean-Marie,il boit son canon le dimanche,mais il a bon cœur,c’est pas un mauvais bougre .
  • Heraime avait tout compris,dans la semaine Jean  marie retrouvait sa normalité.
  • Finalement ça lui avait pas trop mal réussi puisqu’il vint jusqu’à un âge avancé .Antonin,je ne le voyais que le soir,il rentrait fatigué de son travail .Il ne se plaignait jamais .Il profite d’une retraite bien mérité dans une maison du même nom .Il n’a pas eu la chance de prendre des vacances,ni d’avoir des frères et sœurs comme moi .
  • Voila,mes premières vacances allaient se terminer après les moissons,j’allait revenir à pied dans mon village situé à 4 bons kilomètres et je reprendrai le chemin des écoliers la tête emplie de souvenirs qui ne se partagent pas quand on est gamin.
  • C’était une époque difficile, ainsi la vie s’écoulait calme et tranquille avec les voisins .Peu de pollution,pas de stress .On ne connaissait pas la déprime qui frappe beaucoup trop de monde de nos jours .
  • photos heraime,
  • photos très récentes,Antonin avait du changer les deux fenêtres  de la cuisine et de la chambre de Marie.On voit la porte d’entrée ou l’on rentrait les vaches.
  • Un trou dans le bâtiment qui lui fait face,ou l’on voit encore un fer pour les vaches qui supportaient le joug .Dans ce bâtiment se trouvait rangé,le blé et en dessous se trouvait le cochon.

 

medium_chavanne_045.jpg

 

 

 

medium_chavanne_046.jpg

Commentaires

Que de points communs par l'évocation de ces souvenirs .Dans deux régions proches l'une de l'autre ( Forez , Jura ) , les foins , les moissons assis derrière la faucheuse , le dos tourné au sens de la marche pour déposer ces liens qui nous égratignaient le bras , ces groseilles à maquereaux craquantes ( j'en ai encore dans mon jardin !) , ce sureau pour essayer de faire des sifflets . Dessinateur , bac tech raté , mais carrière reussie , merci RM pour ce charmant rappel et vos commentaires toujours sympas en passionné de nature que vous êtes .Amicalement .

Écrit par : gérard | 02/04/2007

Ah que c'est bon de se retrouver à la campagne...ça sent le foin, les vaches, l'herbe mouillée après l'orage....et les groseilles à maquereaux, quel régal (d'autant que dans le jardin de ma grand mère il était interdit de les cueillir...alors le goût du fruit défendu...) J'ai essayé d'en planter dans mon jardin quand j'en avais un mais rien à faire...
Merci pour cette jolie évocation d'un temps révolu RM.

Écrit par : Anne-Marie | 02/04/2007

Quel joli récit."Tu me fends le coeur"en voyant que vous bossiez encore plus durement que dans mon plat Bourbonnais.
Super bon les groseilles à maquereaux.As-tu dejà vu un maquereau mangeant des groseilles? (je parle d'un maquereau d'Avril.)
Amicalement

Écrit par : Allier-née | 02/04/2007

Bravo pour les points dans la note (moi qui ait toujours la flemme de lire les notes un peu longues, là ça m'accroche - il me faut des pitons dans la roche pour escalader).

Mêmes souvenirs depuis le début, mais je serais bien incapable de raconter.

Idem les groseilles à maquereau ; j'en ai planté un pied qui vivote et donne chaque année environ une dizaine de fruits plus ou moins avortés dont huit tombent par terre avant maturité. Bises. Monique

Écrit par : monique-âne | 02/04/2007

je savais que les maquereaux aimaient l' oseille mais pour les groseilles, j'ignorais...
suis de passage et reprendrai du service bientôt
amitiés

Écrit par : henri | 02/04/2007

Encore un beau récit. Que de beaux souvenirs d' enfance!!!!
Toi qui aimes le giroflées, va voir sur mon blog- ma note d' aujourd' hui-, il y a des giroflées en photo je te les offre.Bises à toi l' ami forézien.
laurence

Écrit par : laurence | 02/04/2007

tes souvenirs de vacances avec les travaux de campagne sont bien racontés; je connais les "ballons", mon père en avait dans le jardin, délicieux, croquants; les morceaux de branche de sureau, on évidait l'intérieur blanc, une entaille et servaient de pipeau, j'ai connu aussi.
Et actuellement, as-tu commencé à travailler le jardin ?
Bonne soirée, amicalement.Renée

Écrit par : Renée | 02/04/2007

le petit René est reparti dans ses devoirs de vacances et maminie est rentrée de ses agapes champenoises des buklles encore plein la tête. Il y en a dans le jardin des groseilles à maquereaux, des ballons ou des pêteuses comme on dit par ici. J'en ai même fait des confitures histoire de voir ... pas déçue c'est très bon.....
Je poursuis mes visites pas le temps de m'éterniser sur le chemin si je veux retrouver le chemin...
Bisous
ANNIE

Écrit par : MAMINIE | 02/04/2007

Des groseilles à maquereaux cela existe toujours.
J'en ai planté trois pieds il y a à peine un mois... j'espère qu'ils remplaceront avantageusement ceux qu'avaient mes parents et qui sont morts faute d'entretien... Mais je suis en train de reprendre le jardin en mai, c'est difficle et long.......

Écrit par : pierlouim | 03/04/2007

bonsoir René ,

voilà , je te rejoins sans peine maintenant
j'espère que tu me pardonnes

gros bisous
agathe

Écrit par : agathe | 03/04/2007

BELLE NOTE AVEC LE MËME TALENT QUE L'ON CONNAÏT ...............Un plaisir à lire et a relire , vive la campagne et bravo pour le courage du jeune Heraime :
Bisous ! huguette - alice

Écrit par : macary huguette | 03/04/2007

Evidemment, comment pourrait on ne pas te pardonner.De toute façon,heraime à toujours tout pardonné dans sa vie,c'est pour ça que même en étant pas grand,il peut passer la tête haute partout,personne ne lui doit rien.rebises,et des grosses.C'est bientot les beaux jours et je sais qu'agathou n'aime pas l'hiver.

Écrit par : heraime | 03/04/2007

Oui toujours le talentueux Heraime qu'on aime avec ses groseilles, ses foins, ses litrons, ses dahlias et giroflées... Un régal, toujours un régal de te lire, de vivre avec toi ces souvenirs... J'adore ! bises de miche

Écrit par : miche | 03/04/2007

et ses truites, il ne vous a pas encore dit qu'il avait écrit un livre sur la pêche......

Écrit par : nanou | 04/04/2007

Héraime sait beaucoup de choses ,à de l'humour et est nostalgique ,et oui la vie passe cela fait du bien de se souvenir et de les faire partager
Merci des renseignements ça marche et des compliments
Amicalements Valter.

Écrit par : Prof lefrère | 04/04/2007

Souvenirs communs et pourtant loin de là ,les Hautes Alpes
A 1100 mètres les groseilles à maquereaux poussent,sauvages où cultivées en buissons envahissants,la confiture est délicieuse...les foins et autres semblables eux aussi....merci pour tous ces bons souvenirs...
Amicalement...bones Fêtes de Pâques....jeanne

Écrit par : jeanne | 06/04/2007

il est tellement bon de se souvenir de ces temps que les "...moins de vingt ans ne peuvent pas connaître " .... cela me renvoie à mon village, à mes villages, à cette enfance si heureuse tant que la guerre ne nous prit pas un père en pleine vie, qui revint pourtant... si malade.
mon souvenir le plus précieux, ce sont les navets au petit matin, pleins de rosée, et le soleil qui commençait à chauffer les herbes ...

Écrit par : dadi | 07/04/2007

Je me régale avec tes récits, comme je me régalais aussi avec les groseilles à maquereaux, les prunes sauvages, les nèfles, les sorbes, les petites cerises noires, les framboises sauvages, et bien des choses encores qui ont disparu...
Nostalgie, ah nostalgie !
Salut ami...

Écrit par : Crabillou | 08/04/2007

Crabillou,bon sang,il ne faut pas qu'on oublie les fraises des bois,ça c'était bon,qu'est ce qu'elles ont raté les parisiennes de ne pas connaitre ça,et les pissenlits dans les terres fraichement labourées et les doucettes sauvages dans les talus,meilleures que celles que l'on sème,c'était pas des OGM.

Écrit par : heraime | 08/04/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique