logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/06/2007

LA HAUT dans le HAUT FOREZ...2.

CERVIERES---- BIS REPETITA

Comme promis nous allons poursuivre la visite du village médiéval de Cervieres et vous faire connaitre la grenade, ou plutôt les grenadières, ces fameuses brodeuses au fil d’or.

medium_DSC00007.2.JPG
Ces femmes, toutes de la région de Noirétable et de Cervieres travaillaient de 10 à 15 heures par jour pour faire un des plus beaux métiers qui soit.  C’est sur le tas que l’on devient grenadière. Que je vous explique en quoi cela consiste.

Vous avez tous vu les képis décorés de fil d’or, les chasubles des prêtres, les habits des académiciens(VGE)

medium_DSC00008.JPG
Toutes les décorations des plus luxueux habits sortent de Cervieres.Même le plus beau que vous puissiez imaginer, celui de l’empereur JEAN BEDEL Beauqu’a ça sort de Cervieres.Vous pouvez voir les photos du costume de son sacre en tapant son nom sur google. Y aurait-il eu délit d’initié entre les deux personnages cités, je ne sais.(Je te dis ou j’ai fait faire mon futur costume et tu me donnes les diams). Dans cette maison des grenadières heraime n’a pu prendre de photos, sauf si nous voulions essayer de pratiquer la broderie au fil d’or. C’est ce que certaines firent.

Voici Marie Joseph,mon épouse en pleine action.

medium_DSC00009.2.JPG

 

C’est pas simple, un fil très fin que l’on passe au travers d’un écusson, puis avec la pointe de l’aiguille on va enfiler non pas des perles mais une paillette d’or trouée d’un diamètre de 5/10°, la longueur de ces paillettes varie de 4mm à 7ou8mm. Il faut des yeux de chat pour faire ce métier et une dextérité qui sorte de l’ordinaire. Toutes ces paillettes d’or sont juxtaposées les unes à côté des autres pour définir le motif initial.  Des grenadières nous ont expliqué que c’était un travail pénible pour le dos, les yeux ;et les doigts.  C’est une évidence même pour moi, j’ai déjà du mal à enfiler mon fil de pêche au travers de l’œillet de l’hameçon.  Par contre ces dames étaient enchantées de la paie.  Les commandes affluaient de la capitale et de l’entreprise STARK And SON. Des commandes de 100000 Unités étaient courantes. Un seul regret, de ne jamais avoir eu celle des habits de toréadors. Vous verrez un habit sur une photo ou j’ai triché en prenant Marie joseph de dos.
medium_DSC00017.JPG
 Ce costume représente 100 h de travail et son prix est de 47000€ ; sachant que chaque toréador en possède de 6 à 8. De nos jours les grenadières de Cervieres  (6à8) travaillent à domicile et espèrent redevenir aussi nombreuse qu’a la belle époque,( une vingtaine). Cette (belle) époque des guerres  car c’est à ce moment que les commandes étaient les plus importantes. Voila,heraime en a appris des choses. Il s’en passe de belles dans nos petits villages. Même heraime n’aurait jamais imaginé que le costume de la nouvelle collection de Jambes d’elles sortait d’ici.

La fin de la visite nous fit découvrir le monument aux morts.

medium_DSC00018.JPG

la mairie.

medium_DSC00019.JPG

 le château en maquette au temps de sa splendeur.

medium_DSC00021.JPG

Nous ne pouvions nous quitter sans un repas à la GILBERNIE près de noirétable.je vous recommande cet endroit en pleine nature,et pour y gouter des agneaux succulents,du kir aux chataignes.etc.

12:30 Publié dans LOISIRS | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Chapeau à ces femmes qui perpétuent un savoir faire de haute qualité.
Curieux comme tout, je suis allé faire un tour sur le site du Conservatoire de la Broderie au fil d'or : Voici l'adresse pour ceux qui liront ta note. http://grenadieres.free.fr/

Il y a des costumes superbes.

Félicitations à toutes ces brodeuses.

Amitiés du grillon

Écrit par : christian | 19/06/2007

Le kir aux chataignes je connais, je fais ça à la maison avec de la liqueur de chataigne ; c'est bon....!

Écrit par : monique-âne | 19/06/2007

Ce n'est pas cousu de fil blanc ton récit.Et en plus elles ont bossé pour un Auvergnat.Amitiés

Écrit par : Allier-née | 19/06/2007

Elles ont des mains en or ses brodeuses.
C'est le jeu du tag ,si vous l'accepter
je vous ai mis sur ma liste
passez me voir sur mon blog ,pour tout savoir bonne soirée

ANNE-MARIE

Écrit par : anne-marie | 19/06/2007

ton histoire est cousue de fils d'or ... chapeau, quel boulot, pour toutes ses petites mains !!!
çà m'en donne soif ..vite un kir ..à la chataigne !!

Écrit par : michka | 20/06/2007

Le Forez n'est pas en Auvergne.OK.Mais je plaisante à ce sujet car née dans l'Allier je ne considère pas que je suis auvergnate( et pourtant oui ).Je dis que je suis bourbonnaise.A +.

Écrit par : Allier-née | 20/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique