logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/08/2007

C'EST LA TOUSSAINT

C’EST LA TOUSSAINT

 

 

Et oui, personne ne s’y attendait, sauf la météo qui, pour une fois n’avait pas fait d’erreur. Quel temps de chien, ce matin l’horizon est bouché.

 

 Hier après –midi,heraime qui avait décidé de prendre un avant gout de retraite avait pris son après-midi pour faire un tour dans les bois de st Georges en couzan,près de sa petite sœur.

 

Saucé,heraime,il tombait des cordes, et pourtant en deux heures il allait remplir son panier de chanterelles, pieds de mouton et cepes.

 

Seulement les bois s’étendent à perte de vue et heraime s’est bien planté pour retrouver son chemin, heureusement qu’il n’était que 16h.

 

Des qu’heraime est sorti du bois il ne s’est pas reconnu, trois ou quatre maisons se trouvaient devant lui pendant qu’il pleuvait à verse, personne aux fenetres,personne dehors, comme je les comprends, il fallait être fou pour sortir par un temps pareil, maintenant vous le savez,heraime est fou.

 

Prenant par la gauche la petite route qu’il n’avait jamais vu,heraime demanda à son ange gardien de le sortir de ce mauvais pas.(rigole Crabillou,rigole )

 

 Que croyez vous qu’il arriva, et bien un retraité passant par la me vit faire des gestes (non pas desesperés, faut pas pousser)

 

S’arrêta et je lui demandais ou je me trouvais. Vers le hameau de chazeau,me répondit-il.

 

Et c’est ou ??

 

Pas loin du village de saint Just en bas.

 

Vous allez vers st Georges en couzan.

 

Non mais je peux vous y emmener.

 

 Comme quoi, il y a toujours des bonnes volontés partout sur la terre.

 

 Le bonhomme me fit quelques confidences chemin faisant. Il devait rendre visite à son frère et ne l’ayant pas trouvé, c’est donc tout à fait par hasard qu’il m’avait trouvé sur cette petite route. ( Vous y croyez vous au hasard )non,non,Dieu le père avait bien vu que son fils bien aimé était en perdition et avait décidé d’envoyez un sauveur.

 

 A moins de cinq cent mètres de ma voiture qu’il me laissa ;je lui demandais s’il avait un sac en plastique, non me répondit il

 

Mais j’ai un seau.

 

Je lui donnais quatre fois deux grosses poignées de champignon pour son déplacement, il était heureux, moi aussi.

 

Arrivé chez moi, j’allais faire une autre livraison du restant du panier chez un copain a qui je l’avais promis.

 

 Tu vois petite sœur Nanou, tu auras suivi mon exploit sur le blog.

Je l’avoue, c’est la deuxième fois que je m’égare dans cette foret. Je viens de vous donner mon coin de champignons, mais à vos risques et périls.

 

Voila,Allier-née,tu es contente de me faire faire un article avant de commencer mon boulot. Bises à tous avant de retrouver mon ADSL chez moi la semaine prochaine.

 

24/08/2007

C'EST LE PIED

DES PIEDS DE MOUTONS.

 

 

IMPOSSIBLE ?vous avez déjà regardé des moutons, et vous avez regardé leurs pieds ?

 

Bon ça ne ressemble pas à cela.

medium_DSC00001.5.JPG

Chère Brenda reconnait que ça ressemble plus à une bonne langue de veau avec ses piquants dessous.

medium_DSC00002.5.JPG
Quelle idée aussi sotte que grenue de les appeler des pieds de mouton.

 

J’avoue qu’il y a très longtemps que je n’en avais pas ramassé d’aussi gros.

medium_DSC00004.3.JPG
J’ai profité d’une matinée de RTT pour y aller. Bon, c’est ma dame qui n’est pas contente. Si tu mets tout au congel,ou je vais mettre mes haricots.Heraime aime bien les champignons, et notre grillon heureux aussi ainsi que son épouse. Je pense à eux moi. Et à ceux qui viendront visiter la heraimie.A+

 

17/08/2007

BOLETS DU 15 AOUT

Hallucinogenes, mes champignons !!!

Non, non, ils sont de toute beauté. Des cèpes énormes.

medium_boletus_15_aout_2007_001.jpg

Laure vous en présente un de remarquable tout ce qu’il y a de plus sain.

medium_boletus_15_aout_2007_003.jpg
Avec deux bons  kg de langues de veau. Préparé avec un roulé de veau c’est extra.
medium_boletus_15_aout_2007_004.jpg
Pour ceux qui n’ont pas la chance d’en avoir chez eux, hein mon grillon, il va bien falloir que tu viennes les gouter chez heraime.

Regardez celui la, une véritable sculpture. Plus beau c’est pas possible. Hélas il était tout véreux. Allez j’ai une pensée pour ceux ou celles qui n’en ont pas.

medium_boletus_sylvanus_005.2.jpg
Et toi Nicole il n’y en a pas à Chateauroux cette année ???

16/08/2007

La terre a tremblé en auvergne en 2012

La terre d’Auvergne a tremblé. 12 sur l’échelle de Richter  qui en compte un peu moins Ce n’est pas rien, c’est même pire qu’on pourrait le penser. Comme vous l’avez tous remarqué, il n’y a plus de saisons ; la faute à qui ??? AU GRAND CRABILLOU.  Impossible me direz vous .Oh que non vous répondrais-je. !! Je vous vois venir d’ici,heraime est comme les œufs de chez lustucru,il a perdu la boule. Que je vous conte l’histoire à ces débuts. Le grand Crabillou, indisposé qu’un homme D’état Auvergnat ne laissa point d’œuvre de son vivant était pour lui une injure .Ainsi alla T’il voir l’ex président  de la raie publique en le sommant de trouver une œuvre grandiose pour redorer le Blason de l’Auvergne qui en avait bien besoin. Comme en son temps la pyramide du Louvre d’un certain mythe errant. Le grand homme chercha sous son crane chauve et trouva VULCANIA. Mais l’œuvre grandiose accoucha d’une souris. Le nombre de visiteurs en arverne décru au delà du possible et c’est là que le grand Crabillou eut l’idée de génie qui allait chambouler l'auvergne à son insue,de son plein gré.Il fallait installer un cinéma dynamique en 3D  pour attirer les gogos tout en leur faisant boire du vin de chateaugay. Vous y auriez pensé vous a branler les volcans pour en faire sortir la lave ???  SUREMENT PAS ET HERAIME NON PLUS. C’est en avril qu’ils installèrent l’engin. Secoué en tout sens, la chaine des puy se mit a trembler sur ses bases.

Une chaleur incroyable monta des profondeurs de la terre, jamais on ne connu un mois d’avril 2012 ( tant qu'a faire ) aussi caniculaire. Même les lézards verts mouraient.Les arvernes aussi.

Réveillé à 3h du mat par une nuit de pleine lune, heraime, le chaman (bien vu crabillou ) avait eu une vision apocalyptique de ce qui attendait les Auvergnats. Je n’ose pas vous dire !!! L’horreur. En pire. Mais en pire du pire. Tant pis, faut que je le dise, sinon on m’accuserait de non assistance à personne en danger. J’ai vu dans les ruisseaux qui descendent du col du béal des truites avec la varicelle, pleines de points rouges comme des cloques dans une eau à 12° quel vin(du chateaugay sans doute ).Mes illusions tout d'un coup étaient détruites.

J’ai vu la lave en fusion re des cendres la route du puy de dôme ou en 1964 Poulidor affrontait Anquetil dans un mano à mano d’anthologie digne d’une escarre-mouche entre Crabillou et heraime.(photos source google )

medium_volcan1.jpg
J’ai vu bien pire encore, des autobus couverts de lave ou j’ai cru déchiffrer cette épitaphe :ICI GIT CE CAR ,

……..C’ETAIT SON DESTIN. Vous imaginez l’horreur. Regardez la photo (un car qu’a le ciné )

medium_ici_git_ce_car.jpg
Mon Dieu, faites que ce ne soit qu’un rêve sorti d’un cerveau en délire. Sinon mes belles auvergnates courrez vite de l’autre côté de Pierre sur haute, en Heraimie,là ou il fait bon vivre et ou il n’y a pas de volcans. Le soleil y tape sans doute plus fort comme vous l’aurez compris d’après ce billet.

15/08/2007

15 aout

BONNE FETE A TOUTES LES MARIE--- MARIA , MARIE-FRANCE-MARYLINE-MARIE-JOSEPH-MARIE-JEANNE MARIE-LAURE- AUX MARINETTE -MA RISETTE et dérivés AUX AUTRES AUSSI ,DONT ON PARLE MOINS : Les MARIE-JUANA , MARIE-BAMBELLE ,et MARIE-TOURNELLE ET TOUTES CELLES QUE J’AI OUBLIEES

SANS OUBLIER MA FETE ET OUI CAR MON DEUXIEME PRENOM EST MARIE.

medium_PEINTURES0250.jpg

 

 

10/08/2007

SALE TEMPS SUR LES BLOGS

VOILA LA PHOTO DE NOTRE MICHE BIEN-AIMEE

medium_miche.jpg

 

A S'ARRACHER LES CHEVEUX.UN AVANTAGE DONT HERAIME PEUT SE PASSER VU QU'IL EN A PLUS

MAIS HERAIME EST EN COLERE AUSSI.DE NOUVEAU EN PANNE.

MAIS REGARDEZ CE QUE VOUS ENVOIE MICHOU.

medium_baisers.jpg

 

PLEIN?ET A TOUS LES BLOGUEURS ET BLOGUEUSES.ALLEZ HERAIME AUSSI.

13:03 Publié dans QUESTIONS | Lien permanent | Commentaires (16)

09/08/2007

DEVOIR DE VACANCE.1966...ON CONTINUE

LAISSE BETON.Le petit berger devient maçon.

 6h1 /2 du matin. La mobylette rouge descendait heraime de son village natal jusqu’a Montbrison  ou se trouvait  l’entreprise de bâtiment de son frère Valery. C’est  là qu’heraime allait faire ses premiers pas dans le béton. Comme goujat.

 

C’est quoi un goujat ?celui qui inlas(sable)ment remplit la bétonnière de 350l de sable, ou de gravillon sableux et le mélange avec du ciment. A l’époque Valery n’avait pas de grue pour monter ces maisons individuelles, nous étions deux équipes de quatre ouvriers, nous menions donc deux villas en même temps.

Jean,le premier manœuvre allait m’apprendre les rudiments du métier. La bétonnière faisait entendre le ronronnement régulier de sa couronne dentée et le moteur Bernard tournait à plein régime.

On coupait en deux, à la pelle, un sac de ciment Lafarge, (toutes photos google)

medium_ciment.jpg

On lançait deux seaux d’eau dans le ventre de la bétonniere,

medium_betonn1.jpg

Une pelletée de gravillon pour Jean, une pelletée de ciment  pour heraime.Ras la gueule de la bétonnière .Quand celle-ci était pleine Jean prenait le volant et versait doucement le mélange dans une brouette, il fallait faire attention de ne pas échapper le volant sinon la bétonnière basculait et se vidait d’un coup.

heraime livrait donc à la brouette le béton pour les fondations,

medium_betonn2.jpg

Le camion bétonnière était trop cher..Auparavant nous avions mis les ferrailles dans les fouilles.

medium_fond3.jpg

Avec Jean on pouvait faire des dizaines de sac de ciment de 50 kg dans une journée. Aujourd’hui on fait des sacs de 40kg, c’est déjà plus raisonnable. A 9 h on mangeait notre casse croute et Jean m’offrait de son odieuse piquette à base de raisin bacco ; c’était imbuvable, seul son estomac supportait ce régime.

Ensuite on continuait jusqu'à midi et on déjeunait dans un petit café. On reprenait la même allure dans l’après- midi, un petit canon du chef toutes les deux heures, du bon, du bien frais nous encourageait pour la suite.

Les fouilles finies de couler, il faudrait bancher le sous sol, ça se faisait souvent à l’époque, maintenant on monte le sous sol en moellons de 27 cm d’épaisseur, plus besoin de coffrage.

Une fois les fouilles coulées (je me suis retenue d’une contrepèterie) Valery et Marius vibrant le tout, vérifiaient le niveau général de l’ensemble,

medium_fouilles.jpg

 Après avoir laissé sècher deux ou trois jours on serait d’attaque pour poser 2 rangées de moellons et  la dalle Rector de12cm (ou 16 cm)avec ses hourdis  et le grillage de gantois.

medium_dalle_rector.jpg

Et c’est grâce à cette bétonnière de 350 l qu’heraime allait se faire son premier lumbago.Heraime, comme à son habitude voulant faire le Malin (un comble pour quelqu’un qui croit en Dieu) avait décidé de déplacer celle-ci tout seul en la faisant pivoter.

Quelle erreur ; ça lui apprendra à faire le con.

Heureusement qu’il découvrira la tisane d’ortie mais 30 ans trop tard.A+....comme mon groupe sans gain identique à celui d'un célèbre auvergnat.

06/08/2007

BRIENON,Quelques photos de plus

CROISIERE… BIS

 

 

Un petit tour à l’intérieur de la péniche.

medium_P7290049.JPG

 

Question ? Passera ,passera pas !sortez vos doigts de la rambarde.

medium_P7290052.JPG

 

La belle Guylaine à la barre, j’ai cru voir une connaissance à travers le pare brise.

medium_P7290053.JPG

 

Capitaine Bernard à la drague, hein Guylaine !!
medium_P7290060.JPG

 

 

 

Tiens, il doit y avoir une écluse portugaise devant

 

(chais pour laicher pacher les pénishs)

medium_P7290063.JPG

 

La péniche est plus large que le pont.

medium_P7290065.JPG

 

Avé César ceux qui se promènent…….

medium_P7290069.JPG

 

Au premier plan, notre président des boules, en retrait  son trésorier payeur.

medium_P7290088.JPG

 

Au revoir commandant et merci pour tout.

medium_P7290093.JPG

 

 

12:33 Publié dans LOISIRS | Lien permanent | Commentaires (10)

03/08/2007

CROISIERE-JE SUIS MA BOULE

Une superbe croisière.

Comme il en faut très peu pour rendre heraime heureux, il a décidé avec les copains des boules de son village de se payer une croisière dimanche 29 juillet. Déjà quand j’ai dit la date, tout de suite vous avez vu que la croisière ne durerait pas plus d’un jour et vous auriez eu raison. Sur le canal qui relie Brienon  à Roanne dans la Loire, nous partîmes  à 18 sur le coup de 9h1/2 du matin pour y être vers 11 h, le temps de boire l’apéro et nous voila partis. (Admirez sur la droite de la photo comme une certaine partie du corps à tendance à ressembler à la boule)

medium_DSC00002.4.JPG

 Pas bien large le canal, une douzaine de mètres tout au plus, pas de quoi faire faire demi tour à notre bateau, l’Infatiguable.Long de 30 m et large de cinq.

medium_DSC00006.5.JPG

 Pour traverser les écluses (nous, les boulistes on connait le verbe écluser) de 5m10 ,faut pas laisser trainer les doigts de chaque côté.

medium_DSC00013.JPG

 L’éclusière nous attendait avec sa manivelle ; et bien voila un job d’été coule ().Et moi pendant ce temps là, je tournais la manivelle…

medium_DSC00017.2.JPG

De belles pierres s’offraient aux yeux des voyageurs, issues d’une ferme rénovée.

medium_DSC00019.2.JPG

 Quelques pêcheurs en retraite s’adonnaient au plaisir de taquiner les gardons que l’on voyait au fil de l’eau.

medium_DSC00035.JPG

 Capitaine Bernard venait de rencontrer Bernard’eau notre bouliste.

medium_DSC00029.JPG

 Bon le paysage n’est quand même pas terrible, il faut bien l’avouer. Des acacias de vingt mètres nous bouchaient jalousement la vue.Open the door please.

medium_DSC00055.JPG

 Heureusement que le repas était copieux avec pavés de saumons, haricots, champignons accompagnants une viande d’une tendresse exquise. Tout à coup à une écluse une voiture de gendarmerie montra son nez ; Michel notre secrétaire me fit un clin d’œil : tu paries qu’ils seront sur la route pour vérifier si on n’a pas trop bu, me dit-il.

medium_DSC00051.JPG
 On s’en foutait, les femmes conduiraient au retour.ils étaient effectivement sur la route, bien planqués comme d’hab avec les jumelles. Avec les femmes au volant on ne craignait rien du tout. Sachez pour votre gouverne que ce bateau, l’infatigable appartenait à Pierre Bérégovoy, un homme qui, si je me souviens bien méritait le respect.  Voila, à 17 h la croisière était terminée. Ils étaient tous contents de cette mini croisière offerte par l’association des boules chalinoise.Ils ne restait plus qu’a Gaby a nous préparer le repas du soir, saucisses au riz pilaf. Fourme d’Ambert (c’est vraiment pour pas vexer Crabillou )et chocolat noir (ça c’est pour faire plaisir à Maminie ) et café. PS  -nous étions bien 18 au retour ,au cas ou vous auriez pensé qu’on en avait perdu en chemin.

C’est beau la heraimie,vous ne trouvez pas.

PS / FELICITATIONS  AU GRILLON  DISCRET QUI A BIEN MERITE LES HONNEURS DE NT.

15:40 Publié dans LOISIRS | Lien permanent | Commentaires (22)

01/08/2007

c'est pas parceque je ne peux rien mettre

que je ne dois rien dire,et c'est pas parceque vous ne pouvez rien répondre que je ne peux mettre de note.Bisous aux courageux juilletistes qui reprennent le boulot aujourd'hui.Alors une petite blague sympa pour vous faire aimer la vie.

Hier soir, ma femme et moi étions assis à table,à discuter de choses et d'autres puis nous en sommes venus à parler d'euthanasie.Sur ce sujet délicat du choix entre la vie et la mort,je lui ai dit :

Ne me laisse jamais vivre dans cet état végétatif,dépendant d'une machine et alimenté par le liquide d'une bouteille.Si tu me vois dans cet état,débranche les appareils qui me relient à la vie.

Elle s'est levée d'un bond,a  débranché la télé et éteint l'ordinateur et a jeté ma bière.

La connasse.

je signale que c'est une blague,alors de grace ,pas de remarque désobligeante sur la phrase précédente,d'autant que vous ne pouvez sans doute pas mettre de commentaire tant que je suis en panne chez moi.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique