logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/02/2008

LA MONTRE A VOLE.....DANS LES AIRS

LA MOBYLETTE ROUGE 2

medium_MOBYLETTE_ROUGE.jpg

 

Cela se passait un dimanche après-midi d’été,heraime avait 20ans.

Habillé de ses habits d’après messe, il venait d’enfiler son manteau beige et enfourché sa mobylette rouge .Il était13h,heraime avait rendez vous.

 Les fraises étaient mures à point, c’était le moment de la cueillette. Heraime prenait donc la direction qui le mènerait quelque part dans la plaine. Quelques fois les décisions prises sont contrecarrées par des erreurs. Heraime allait en faire une grossière. Une de plus me direz-vous !! Erreur qu’il répétera nombre de fois, sans conséquences physiques toutefois. 500 mètres en dessous de son village natal, se profilait le premier virage à gauche.

Je vous ai dit qu’heraime était kamikaze, c’était peu dire !penché à l’extrême, trop même ,la jante de la roue avant venait de rentrer en contact avec le goudron.

Et il faut bien reconnaitre qu’une jante, ce n’est pas fait pour ça.

 Heraime ne pût éviter la chute violente sur la chaussée (sans casque, pas obligatoire à l’époque).Il vit passer un éclair brillant devant ses yeux pendant que la mobylette continuait sa glissade effrénée. Se relevant tant bien que mal, il s’aperçut que son pantalon du dimanche était déchiré et qu’il venait de perdre sa montre.PHOTO GOOGLE.bon,j'ai triché,c'était pas une Rolex
medium_rolex.jpg

 

Une montre toute neuve, et il venait de comprendre que le bracelet métallique s’était brisé et que celle-ci avait volé à je ne sais combien de mètres.

Heraime eut beau chercher, chercher encore, il ne trouva pas la montre, l’herbe du pré voisin n’était pas fauchée. Son rendez vous était annulé, une remontée de bretelles justifiée l’attendait à la maison. Que croyez vous qu’il advint de la montre ???? Heraime que vous connaissez bien maintenant et qui exagère toujours va vous dire Qu’il l’a retrouvée 25 ans plus tard.

Impossible me direz vous en me traitant de menteur, et vous auriez…tort.

 Une pauvre famille d’agriculteurs dont la patronne Césarine, mégère à ses heures, avait pris en grippe le petit Henry, frère de son mari qui ne portait pas la culotte, venait de la découvrir. C’est petit Henry, maigre à faire peur, qui venait de faucher à la main le pré cité ci-dessus. Mère avait du faire quelques battage à l’époque pour savoir si on avait retrouvé la montre. Césarine, à l’œil de pivert, avait du demander et exiger le silence sur la trouvaille. Méchante langue, elle était craint dans le village, mais elle savait, en tant que grenouille de bénitier flatter son monde. Un dimanche que je me promenais dans le village avec mon petit amour au bras elle lui avait fait la remarque suivante.

Et bien, dis donc ma petite, c’est l’amour qui te rend si belle.

Belle remarque à vrai dire, mais pour qui la connaissait ça voulait dire : c’est pas à moi que ça  arriverait, moi, j’ai pas connu ça, l’amour.

Son visage ressemblant à celui d’une sorcière était tellement ridé qu’il se suffisait à lui-même comme réponse.

C’est bien connu, les amants heureux n’ont pas de rides.

Arrivée au seuil de sa vie, voulant sans doute racheter tous ses péchés, elle se rendit chez ma mère en disant : j’ai entendu dire que René avait perdu une montre il y a longtemps et ben c’est nous qu’on l’a .Ton garçon a qu’a venir voir mon homme, c’est lui qui la porte.

Imaginez ma stupeur ; 25 ans après. Bon, je décidais d’aller voir Césarine. Son vieux mari me fit voir, tout penaud, son poignet. C’était bien ma montre, certes un peu vieillie.

 Césarine me dit :- il y a bien longtemps qu’on l’a, et on a payé (tous les bracelets )depuis. Alors je lui répondis :-faites en bon usage mon brave, en regardant le papy, vous l’avez Si bien soignée, vous l’avez bien méritée cette montre. Alors, je peux la garder me dit-il. Mais bien sur, elle est à vous. Ma montre avait rendu quelqu’un d’heureux, c’était bien le principal. Mais moi, j’avais raté un rendez vous. Et gagné un café de Césarine 25 ans plus tard.

Ps.C’est pas bien de juger quelqu’un comme je l’ai fait aujourd’hui, et je referai plus. Mais 40 ans plus tard, il y a prescription, tout comme pour ma montre.

 

Commentaires

maudit soit la peste, et bénie soit-elle en même temps, qui t'a donné d'écrire ce billet "si tant plein de saveurs"......tu me ravis cher rené,
et le recul de 25 ans te redonne une âme de jeune homme,
bonne journée, dans la chaleur des 20° degrés du béarn françoise
-20 au jus,.!

Écrit par : framboisine | 08/02/2008

J'adore ton histoire vraie.En quelques lignes , tu nous nous fait remonter en 1969 , si mes calculs sont bons.
Tant pis pour la montre.Tu l'as donné de bon coeur.
La montre Ok , tu ne l'as plus.Mais as-tu épousé ce petit amour? Excuse, c'est indiscret..
Ecris-nous encore les souvenirs de tes 20ans.
Bise d'Auvergne

Écrit par : Allier-née | 08/02/2008

Quelle histoire, cette montre perdue, retrouvée 25 ans après, des émotions saisissantes ! En ce qui concerne le pantalon, la frayeur de la maman ! .... Dans cette histoire, il restera mauvais et bon souvenir.

Bise de la champagne.

Écrit par : judith | 08/02/2008

elle était déjà à pile ta montre, ce qui rendait la recherche plus difficile, pas de tic tac pour te guider !!! mais du coup le mari de la Césarine en a bien profité !!! bon, après il reste l'histoire du pantalon déchiré, mais je pense que tu n'es plus remonté sur ta mob. 'endimanché" ..
vroum, vroum .... bonne soirée Héraime

Écrit par : michka | 08/02/2008

quel pays! le mari de Cézarine, si j'ai bien compris, ne portait pas de culotte!
je ne vois pas pourquoi tu avais mis tes beaux habits pour aller cueillir des fraises, mûres dis-tu, au risque de te tacher.
cette histoire est- elle vraie...j'ai des doutes
bonne soirée

Écrit par : henri | 08/02/2008

Ton histoire ne me surprend pas.
Il existait dans nos campagnes un sentiment qui s'est perdu: le remords !
Il n'était pas rare qu'une personne fasse venir à son chevet quelqu'un à qui elle avait fait une saloperie trente ou quarante ans auparavant, pour "partir pardonné"...Eh oui ma bonne dame, c'était comme ça chez nous.
On ne prenez pas de douche, mais on voulait se présenter propre devant Saint Pierre !

Salut à toi vieux brigand au grand coeur !

Écrit par : Crabillou | 08/02/2008

LES PILES , UNE MONTRE A QUARTZ A CETTE EPOQUE , TU ETAIS MODERNE POUR ALLER AUX FRAISES ....La mob devait être un peu abimée , le pantalon aussi , un rendez-vous annulé , un dimanche gaché !
Mais nous profitons aujourd'hui de cette croustillante histoire de Cézarine ! Merci Héraime , au fait quelle heure est-il ? ! Bonne soirée ! bises ! huguette

Écrit par : macary huguette | 08/02/2008

Un cadeau de mon parrain pour mes vingt ans,elle était neuve,je n'avais pas les moyens d'en racheter une comme celle là.ensuite il fallait faire comme avec la mer quand elle était démontée,fallait la remonter souvent.

Écrit par : heraime49 | 08/02/2008

C'est raconté d'une telle façon que j'ai vu ta chute , je t'ai vu cherchant ta montre, le pantalon déchiré et tout pantois d'avoir râté ton rendez-vous, et donc tu n'as pas pu cueillir les fraises.

Écrit par : pimprenelle | 08/02/2008

bonsoir
c'est vrai que c'est super bien raconté !!!!! merci
bonne soirée
bernadette

Écrit par : bernadette | 08/02/2008

Bravo pour ton récit j'avais l'impression d'y être et tu parles d'une cette Césarine en plus elle met dans l'embarras son pauvre mari !
Bises

Écrit par : Biche | 08/02/2008

Avant d'aller faire dodo,je te lis.....et je me demandais s'il ne fallait pas décrypter un peu ton texte..car,naïvement, tu nous dis que tu allais à la cueillette des fraises.

Tu sais, chez nous, aller cueillir des fraises avait un autre sens....

Avoir 20 ans.......

Tu racontes si bien mon ami René..je crosi que je vais faire de beaux rêves.

Bon, je file;

Bises

Betty

Écrit par : betty | 08/02/2008

Bonjour Heraime,

C'est fantastique cette aventure et quelle histoire dis-moi, je pense aussi à une chose, ta montre comme tu le dis si bien avait besoin d'être remontée comme la mer aprés avoir été démontée mais tu remarqueras que la la mer aussi ramène ce qu'on lui donne bien des années après sur les côtes. Ta montre tu l'as retrouvée mais c'est une Mère qui te la ramenée.
Je ne sais pas si je me fais bien comprendre mais moi je me comprends.
Pardonne-moi, c'est le matin les méninges ne sont pas encore bien en place.

Bisous.
Danièle.

Écrit par : PourMarie | 09/02/2008

Pas de problème Danièle j'ai bien compris.tu salues Alex pour moi.bises

Écrit par : heraime49 | 09/02/2008

Il semblerait que ta boite mail soit pleine.

dominique

Écrit par : papydompointcom | 09/02/2008

tu en as des bons souvenirs
moi j'étais un ange eeeeeeeeee presque
il faudra que je plonge dans mon stock de bétissessssssss et les écrirent sur mon blog
super champion une fois de plus René
amitié
claude

Écrit par : nunus63 | 10/02/2008

Vocation et retraite :
La retraite j'y suis depuis 12 ans ce 1er Février 2008, et, vois tu ,il m'a fallu trois ans pour m'y habituer et encore aujourd'hui je ne passe pas 3 nuits sans me retrouver au cours de mon sommeil dans mon bloc opératoire .....!!!
Par contre mes patients , eux , m'ont sûrement oublié.....
Amitiés
Claude

Écrit par : Mouligné | 10/02/2008

Elle a été sympa en ne te demandant pas de lui rembourser les piles!!
Claude

Écrit par : Mouligné | 10/02/2008

Bonjour René,

C'était un des premiers modèles que tu avais là. Je parle de la montre, pas de la moto !! Tu m'as bien amusé avec ton dérapage sur la jante !! Déjanté, ça se dit ??? Toujours pressés, ces jeunes. Tu as sucré les fraises avant de les cueillir. As tu seulement eu du sucre dans le café de Césarine ? Il n'y a qu'à toi qu'arrive des histoires pareilles. T'es un sacré drôle !!
Je me souviens de ma première montre à quartz: les piles s'usaient si vite qu'il fallait appuyer sur un bouton pour voir l'heure. Les chiffres s'éteignaient tout de suite après !!

Les tiens, ils se sont éteints pendant 25 ans !


Le bonjour à ton papa, qui doit se souvenir des raclées que tu as reçues !!

Bises de nous deux. Christiane a été "réparée" jeudi dernier et a remis les pieds dans SA cuisine avec plaisir. Tout baigne !

Écrit par : christian | 10/02/2008

Et bien voila ,heraime s'est fait prendre en plein mensonge,et j'en demande pardon à mes lecteurs,ce n'est pas les piles que Césarine avait fait changer,mais les bracelets.c'est Mijo qui a la mémoire bien meilleure que la mienne qui s'est souvenue que je lui avais raconté cette histoire,d'autant plus que nous étions mariés depuis longtemps quand Césarine m'avait appelé.J'ai honte ,j'ai honte,mon Dieu que j'ai honte,je me demande bien si je vais encore vous raconter des histoires.

Écrit par : heraime49 | 10/02/2008

OUI OUI ! ENCORE ET ENCORE DES HISTOIRES - on ne s'en lasse pas , chère Héraime vive votre talent de conteur amitiés astrée

Écrit par : nicole G-astrée | 10/02/2008

Mais si encore tes histoires.Les piles m'intriguaient, mais le reste correspond bien au comportement des gens de l'époque (bien résumé par Crabillou ).Dans ma rouge Allier, les gens voulaient être impec devant Saint-Pierre même s'is n'avaient jamais mis les pieds dans l'église depuis leur première communion.
On attend la prochaine même un peu romancée et tu as Mijo pour te rafraîchir la mémoire.Bonne soirée

Écrit par : Allier-née | 10/02/2008

Heureusement que c'était le bracelet et pas la pile car à pile ou face tu aurais pu perdre la face devant tes lecteurs
bisous de ton frère Roland et de Monique

Écrit par : Monique Boinon | 10/02/2008

un petitc oucou en passant
bonne soirée
bernadette

Écrit par : bernadette | 10/02/2008

Ah! la Césarine, attendre si longtemps pour te le dire.

Tu as bon coeur, mon bon ami Heraime, tu as dit de la garder la montre.

Une chance tu ne t'es pas blessé lors de cet accident, c'est ça le principal.

Dis Heraime, j'ai quelqu'un de ton blogue: Allier née qui m'a laissé des coms sur mon blogue, aurais-tu ses coordonnées de blogue, si oui, pourrais-tu me les envoyer par mail, merci à l'avance.

Bon lundi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Écrit par : Rosie | 11/02/2008

oui, il y a precription 40 ans aprés..........
La Césarine en a attrapé une ride de plus................

Écrit par : pierlouim | 11/02/2008

c'est bien comme je dis tout s'égare , rien ne se perd.... bien qu'un peu égaré dans les piles tu as quand même retrouvé la mémoire et moi j'ai réussi à ne pas m'égarer dans les fraisiers pour trouver la fin de l'histoire. Tout est bien qui finit bien ...... je file avant de le perdre le fil on s'égare vite et on oublie l'heure..... sans montre.
Bisous
ANNIE

Écrit par : Maminie | 11/02/2008

Un p'tit coucou bien amical.

Bon mardi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Écrit par : Rosie | 12/02/2008

Evidemment ! j'écrivais à ton ancienne adresse...


dominique

Écrit par : papydompointcom | 12/02/2008

quelle heure est-il ?
l'heure perdue , la bête la cherche...
Tu connais?

je pense à des soirées d'hiver, images et histoires vraies
comme autrefois le soir devant une flambée..

bises

Écrit par : Marie | 12/02/2008

Un p'tit bonjour en passant.

Bon mercredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Écrit par : Rosie | 13/02/2008

coucou
parti en vacances ?????
bonne soirée
bernadette

Écrit par : bernadette | 13/02/2008

Non non Bernadette,mais moi je bosse encore jusqu'a fin juillet.

Écrit par : heraime49 | 13/02/2008

Je veux te souhaiter une belle journée de la St-Valentin.

Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Écrit par : Rosie | 14/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique