logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/08/2011

Et pendant ce temps coule le Chambaron cher à son coeur

Alain et olga.jpg

 

Il est l'heure du dernier adieu à ALAIN

A cet instant précis toute sa famille et amis entourent Alain pour son dernier voyage.

S'il est très facile de dire du bien de quelqu'un quand il est décédé même lorsque l'on ne le pense pas il est beaucoup plus difficile quand on le pense vraiment.

Alain était trop jeune pour nous quitter,il avait tellement de choses à écrire ,tellement de choses à nous apprendre car il avait une intelligence au dessus de la moyenne.

Sa verve naturelle et sa gouaille vont nous manquer. Sa plume légère volait sur la feuille comme les pigeons de son frère dans le vent.

Ses notes ne laissaient jamais indifférents, on aimait , ou on n'aimait pas ;moi ,j'adorais.

Il savait égratigner les puissants de ce monde par une analyse d'une finesse incroyable .

Si j'avais eu son talent nul doute que mes mots auraient été semblables aux siens .

Il avait par dessus tout le respect de toute vie humaine.

Depuis 5 ans que je le côtoyais sur blog 50 il était devenu pour moi plus qu'un ami ;un grand frère .

Nos joutes écrites dans les années 2007-2008 faisaient la joie des blogueurs .

Ses notes très souvent au second degré dénotaient un solide humour de paysan les deux pieds ancrés dans la terre .

Quand il nous parlait de son père ,ou de Banane ou de sa campagne il savait nous émouvoir.De même des levers de soleils

par delà les monts du Forez , alors je savais qu'il avait une pensée pour moi .

Son sens inné de la justice ,sa droiture , ses coups de gueule contre les assassins de la nature faisaient mon admiration .

Rares sont les hommes de cette trempe et ils n'en ont que plus de valeurs à mes yeux .

Mon plus grand regret aura été de ne pas lui avoir serré la main et d'avoir partagé ce pâté de tête que j'avais gardé

pour une rencontre qui aurait du se faire sous peu, un destin tragique en a décidé autrement .

Il aura gardé jusqu'au bout une âme d'enfant et il avait écrit cette phrase sublime..

c'est l'enfant qu'il fut qui meure en dernier quand un homme s'éteint.

 

Mes pensées vont bien sur à sa proche famille.

Il va manquer aussi à la famille de blog50 ainsi qu'aux enfants du Burkina-faso même si je sais que Laurence son épouse a pris le relais.

Je dis adieu à Alain, j'espère avoir été son ami autant qu'il fut le mien.

Ce faux dur au cœur tendre qui cachait une hypersensibilité sous des airs de tonton bourru .

Fidèle à ses convictions , il le sera resté jusqu'au bout . Respect vieux frère et paix à tes cendres .

Je redis à Laurence toute ma tendresse et toute mon affection .

Et pendant ce temps coule le Chambaron cher à son cœur.

chambaron.jpg

 

Commentaires

Cher HERAIME....

Ces simples mots : Comme tu l'aimais et sû nous en faire un portrait qui restera vivant dans notre coeur.....

Je t'embrasse bien fort:
hélène

Écrit par : Hélène | 03/08/2011

Héraime !

Je n'ai pas connu votre joute à tous les deux étant donné être arrivée après .
Une pensée pour la famille ce jour et pour Alain parti vers d'autres cieux .
Bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 03/08/2011

Parti trop tôt, trop vite, voici un bel hommage, nous ne pouvons rester indifférent.
Toute notre sympathie à sa famille et caresse à Olga.


Bises.

Écrit par : judith | 03/08/2011

merci pour lui! merci pour nous!

Écrit par : stéphanoise | 03/08/2011

Très bel hommage à Alain. Je le voyais tel que tu l'as décrit. J'ai eu des passes d'armes avec lui car je n'étais pas toujours d'accord sur certaines outrances, mais il fallait aller au delà
J'admire son courage devant l'inéluctable et jusqu'au bout de la route il est resté debout et digne
Au revoir l'ami, je t'aimais bien tu sais
Bisous

Écrit par : f.jegou | 03/08/2011

Cher René tu as dis et bien mieux que j'aurais su le faire.
Il va nous manquer dans la famille de Blog50.
Avant de créer mon blog j'ai parcouru Blog50 et Alain a fait parti de ceux qui m'ont donné envie de venir vous rejoindre.
Je t'embrasse ainsi que ton épouse.
Biche

Écrit par : Biche | 03/08/2011

Merci Héraime , tu as su faire parler ton coeur et tu as rendu un bel hommage à Alain , cet homme qui était aussi ton ami .

Je viens de trouver dans mes archives , et d'écouter la bande sonore du nouvel an 2007 .
Crabillou nous souhaitait à tous , ses meilleurs voeux .
Très émouvant .
A notre tour ,nous lui souhaitons de retrouver ceux qu'il aimait et qui l'avaient précédé ..
Amitiés à sa famille dans la peine .
bises à vous deux . huguette .0

Écrit par : macary huguette | 03/08/2011

Merci héraime de partager tes mots au plus près de cette rencontre extraordinaire que nous avons faite.

Bel hommage à sa générosité, son intelligence et ses "analyses d'une finesse incroyable" ainsi qu'à son humour.

Mes pensées vont aussi à sa famille.

je t'embrasse. Monique

Écrit par : monique | 03/08/2011

La sincérité de ta note me bouleverse, la véritable amitié est si rare! Monique R.

Écrit par : monique Ruiz | 03/08/2011

l'émotion partagée, par delà les monts du forez, jusqu'en terre charentaise, une si grande pensée pour Alain et les siens
une note qui ruisselle d'affection, d'amitié véritable, merci à toi

Écrit par : fanfan du fatras | 03/08/2011

L'hommage du coeur, de ton coeur au tonton bourru.

Comme il aurait aimé cette phrase:"et pendant ce temps coule le Chambaron cher à son coeur".

Autant toi que moi étions parfois intimidés devant un tel talent,s'il nous arrivait de réfléchir 2 fois avant de rédiger un com, on avait deviné l'homme de coeur et alors on laissait parler le nôtre, tout simplement.

j'adorais vos joutes:ça ne m'étonne pas que tu sois son frère!Vous m'avez donné parfois le fou rire!

Il m'arrivait de faire une deuxième lecture de ses notes :tu as raison mon cop,il était d 'une intelligence rare.J'adorais ses révoltes;Il exprimait ses idées et il avait raison.Il était aussi tolérant.

Et ses portraits nous renvoient à son regard généreux.

Il nous manque mon cop.Beaucoup.

Comme je l'ai écrit à Allier-née sur mon blog,Alain n'en reviendrait pas de voir tous ces hommages où chacun exprime sa sensibilité:des notes,des com, des poésies écrites pour lui,,des paroles de chanson, des poèmes.

sacré Alain, lui qui s'inquiétait parfois quant au nombre des com!


Elle avait un sacré bonhomme Laurence et je pense fort à elle.

Je t'embrasse mon cop

Betty

Écrit par : betty | 03/08/2011

Bonsoir Héraime,

Je suis touchée par l'hommage que tu viens de rendre à Alain. Sans le connaitre tu as très bien su reconnaitre au travers de ses écrits toutes les belles qualités qui ont fait de lui un homme rare et apprécié. Aujourd'hui il est parti pour son dernier dernier voyage avec beaucoup d'amour et d'amitié à ses côtés, de beaux hommages bouleversants lui ont été rendus. J'en profite pour remercier toutes les personnes qui ont répondu à cet hommage que tu lui rends, en laissant de gentils messages. Oui Betty j'avais un sacré bonhomme, un être comme on aimerait en rencontrer plus souvent, . Cet homme là j'ai eu la chance de partager sa vie durant 25 ans, ça va être dur de vivre sans lui. Merci à toutes et tous, je répondrai à vos messages laissés sur le blog et à tous les messages postaux que j'ai reçus dans quelques jours.

Écrit par : Laurence | 03/08/2011

Un très bel hommage à notre ami disparu trop tôt....
Mes pensées en ce jour vont évidemment vers les siens....car la séparation est dure.
Bonne soirée à toi
Bisous
Anita

Écrit par : anita | 03/08/2011

Bonsoir Héraime,
Une belle photo d'Alain et d'Olga pour lui rendre hommage.
Ton texte est émouvant.
Courage.
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 04/08/2011

Héraime , ton "frére,"sur ses nuages, doit pouvoir lire ton hommage.Il est très beau.J'irai longer le Chambaron pour écouter ce que son "Fleuve "nous dit de lui...
Alain était exceptionnel.Mais il a eu la chance d'avoir une épouse exceptionnelle....
Ses obséques étaient dignes de lui....
Merci Héraime pour ce que tu as écrit sur notre ami...
Je ne peux rien écrire d'autre aprés le touchant com de son épouse, Laurence...
Bises

Écrit par : Allier-née | 04/08/2011

Un bel Hommage pour un être qui le méritait toutes nos pensées à son épouse courageuse Astrée

Écrit par : astree10200 | 04/08/2011

Ton hommage à Crabillou m'a fait verser des larmes.
Il est tellement criant de sincérité que j'en suis émue !
Je ne passais jamais sur ton blog sans passer sur le sien et cela depuis quelques années déjà.
En le lisant sans me lasser, j'ai senti en lui un coeur d'or sous sa plume "acérée" d'apparence seulement.
Grâce à son grand talent en écriture, il a su faire passer beaucoup de vérités contre toutes les injustices de ce monde....et surtout contre des politiciens sans états d'âme.
Son épouse Laurence peut mesurer maintenant combien il a été aimé et infiniment apprécié sur blog50 !
Un grand coup de chapeau à Alain "Crabillou" !!! Pour moi il n'est pas mort, "il est juste passé dans la pièce d'à côté".

Bises-chris

Écrit par : chris | 04/08/2011

Merci de le faire savoir...on ne peux rester insensible...
Mes hommages à cet Homme fort et dur,et tendre à la fois ,
la vie , c'est comme une bicyclette,
il nous faisais avancer pour ne pas perdre l'équilibre
seulement, la maladie est impitoyable !
Merci à lui, d'avoir aiguillé les nouveaux blogueurs, ensuite, ils tracent leur chemin !
Sincères condoléances à sa famille ...
Marie-Thérèse .

Écrit par : Marie-Thérèse | 04/08/2011

Hello voisin,
J'ai lu et compris ta tristesse, tu as rédigé un bel hommage à ton ami Crabillou.
C'était un régal de le lire, j'aimais bien passer lui rendre visite. C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai relu ces notes. Toutes mes sincères pensées vont vers lui et sa femme et aussi vers sa famille et ses "z'amies et z'amis" de blog50.
Amitiés auvergnates
Janie

Écrit par : Janie Bataille | 04/08/2011

Apres ce que tu viens d'écrire il n'y a plus rien à dire
Tout est dans tes lignes
Qu'il doit être une douce chose que d'avoir un ami comme toi
Je t'embrasse tres fort et comprend bien ton chagrin

Bises à Mi Jo
Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 05/08/2011

Bonjour Héraime

Je retrouve ton blog là où je l’ai quitté, et je clique sur ta note « qui veut des courgettes » ! Un grand vide blanc m’accueille ! Dans la note suivante, je vois que tu l’as supprimée, mais pas les 6 à 7 kg de haricots (aie les reins pour les ramasser !!!) Le plus difficile est fait. Marie Jo a moins de travail pour les mettre en bocaux. Nous, on les fait blanchir un poil, puis, direction le congélateur.

Merci pour la bouille de Leo qui lui, n’a pas perdu les pédales. Il a l’air heuruex comme tout sur ta Ferrari de jardin !

Question vitesse, tu as fait une belle récolte de bêtes à cornes dans tes douze paquets. (2 plus gros que les autres) C’est une occupation louable quand tu as un temps de chien ! Mais ne compte pas sur moi pour les compter. Jai déjà fait ça pour un bizutage il y a 50 ans !!

Dis moi, à la place du cochonnet, une coquille vide d’escargot, c’est pas plus simple que tourner un bout de bois ? Et si tu le touche, tu peux toujours ramasser les débris pour les poules !! A moins que tu prennes aussi les oignons qui sont trop petits pour être pendus.

Tu termines par une belle note à la mémoire d’Alain. Es-tu allé présenter tes condoléances à Laurence ? Tu n’étais pas loin.

Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 06/08/2011

Non je n'ai pas vu Laurence mais j'irai la voir ,il faut lui laisser un peu de temps ,elle aura bien assez de soucis avec les paperasses.Mais je ne l'oublie pas .J'espère que Christiane va mieux et bien sur tu lui présentes mes condoléances pour sa grande sœur.amitiés du Forez

Écrit par : heraime | 06/08/2011

MERCI René je viens de quitter mes lunettes au milieu de la lecture de ton texte .
Amitiés
NUNUS63

Écrit par : nunus63 | 07/08/2011

Tu sais, Nunus, j'ai fait comme toi!bizzz

Écrit par : Allier-née | 07/08/2011

Je viens trés souvent lire ton hommage.....Et je t'affirme que le Chambaron coule toujours....bises

Écrit par : Allier-née | 08/08/2011

Merci Héraime d'avoir exprimé toute l'émotion que j'ai au coeur après le départ d'Alain.
Cet ami,un petit frère,son souvenir restera dans ma mémoire.
Le Facteur Gaulois qui savait si bien nous dire les choses simples de la vie, Le talentueux critique dont les billets d'humeur se transformaient par son humour, sa gentillesse,en pur bonheur de l'esprit.
Merci à vous,mon amitié sincère.
jeanne

.

Écrit par : jeanne | 08/08/2011

Un bel hommage que vous faîtes là à mon beau frère. J'aurais tant voulu que ma soeur le garde quelques années de plus. Une vraie richesse que de partager sa vie avec un homme comme lui.
Il ne voulait pas vivre diminué et dans la déchéance alors on se console en pensant que la rapidité de sa disparition était beaucoup mieux pour lui ... Un vrai chagrin.
Ainsi va la vie.
Merci

Écrit par : eliane | 23/08/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique